Seniors : un ergothérapeute peut vous aider à adapter votre logement

Le rêve de la grande majorité des seniors est aujourd’hui de vieillir à domicile. Or, seuls 6 % des habitations actuelles sont adaptées à la perte d’autonomie. Pour que ce vœu se réalise, il faudra donc faire des aménagements. Mais, ce n’est pas toujours si simple. Alors, un ergothérapeute peut nous aider à adapter notre logement.

Qu’est-ce que c’est qu’un ergothérapeute ?

L’ergothérapie est une profession de santé qui s’intéresse à l’évaluation, à la réadaptation et au traitement des personnes qui souffrent de handicaps moteurs ou psychomoteurs. Le but est de préserver ou développer leur indépendance et leur autonomie nécessaire à la vie quotidienne, familiale et professionnelle. Elle allège les handicapés à faire face aux diverses situations, en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. L’ergothérapeute est l’intermédiaire entre les besoins d’adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société. On retrouve 2 « types » d’ergothérapeutes, ceux qui interviennent en centre ou hôpital et qui s’occupent de la rééducation, et ceux qui conseillent et évaluent les besoins en aides techniques et réaménagement de l’habitat, essentiellement dans le cadre du retour à domicile. Certains ergothérapeutes s’occupent aussi de l’évaluation des dossiers par rapport aux demandes de subvention auprès de la MDPH.

L’ergothérapeute : acteur du maintien à domicile

Dans un premier temps, l’ergothérapeute évalue la personne dans son environnement quotidien, à domicile. Il va apprécier les intégrités de la personne, c’est-à-dire ce qu’elle est capable de faire normalement et les difficultés même ses incapacités. Il évaluera également les facteurs environnementaux et les performances du patient dans le domaine du moteur qu’en matière sensorielle, cognitive et psychique. Il analyse enfin les besoins et les habitudes de vie.

Cette évaluation permettra à l’ergothérapeute de déterminer précisément les situations critiques rencontrées, les origines de ces situations et d’apprécier les éventuelles pertes de capacité futures.

Le diagnostic d’un ergothérapeute est centré sur le caractère unique du patient. En présence des situations de perte d’autonomie équivalentes, la prise en charge proposée peut être très différente d’une personne à l’autre.

L’intervention d’un ergothérapeute

D’abord, l’ergothérapeute se rend à votre domicile. Il visite le logement de senior, mais surtout vous interroge sur vos habitudes de vie, vos souhaits, vos attentes… Il pourra vous demander, par exemple, la manière dont vous utilisez tel ou tel équipement, comme vous entrez dans votre douche… Il prendra des mesures et consignera toutes ses observations aux côtés de vos échanges. Deuxième phase, la remise d’un rapport. Celui-ci détaillera toutes ses recommandations, qu’il s’agisse de travaux, d’achat d’aides techniques ou de recours à une aide humaine pour accomplir certains gestes. Il donnera toutes les caractéristiques des solutions à mettre en œuvre, des informations sur les artisans à contacter, et les aides financières. Enfin, dans un troisième temps, il pourra vous accompagner dans votre projet (recherche de financeurs, visite de conformité en fin de travaux) et vous apprendre à utiliser le nouveau matériel installé.

Alarmes, balises GPS… quand la technologie permet le maintien à domicile
Pet sitting : astuces pour faire garder son animal de compagnie